Découvrez notre nouvelle exposition temporaire !


Une Ecole de peinture à Murol(s)

Le Musée des Peintres de l'Ecole de Murol(s), ouvert en 2000, rassemble une riche collection d'œuvres qui présentent le travail de la centaine de peintres ayant arpenté le territoire durant la première moitié du XXe siècle.

Le terme d' « École » désigner le regroupement d'artistes. Celui-ci s'est formé spontanément grâce à la rencontre de trois peintres : Wladimir de Terlikowski, Victor Charreton et Léon Boudal.

Les deux premiers se rencontrent à Besse durant l'hiver 1911. Ils sympathisent et se donnent rendez-vous l'hiver suivant à Murol où ils rencontrent alors l'abbé Boudal, curé du village et peintre également. 

Ils vont alors attirer dans la petite cité auvergnate de nombreux artistes, de la région mais aussi de tout le pays et même de l'étranger, afin de peindre ensemble cette nature riche et sauvage, et surtout cette neige abondante.

Ces peintres s’inscrivent dans le postimpressionnisme.



Murol, avec ou sans s ?
Attesté sans « s » en 1373, le nom de « Murol » désigne en occitan « une enceinte », « une fortification ». 

Suite aux nombreuses erreurs de prononciation des touristes qui ajoutaient oralement un « s », celui-ci se fait officiel vers 1830 et la commune devient donc « Murols ».

Mais la confusion se fait avec la village aveyronnais du même nom, lui aussi portant le « s ». Il sera donc supprimé en 1953 par le Conseil d’État. 

Les peintres de l’École ont donc connu l'écriture avec un « s », d'où sa transcription entre parenthèses quand il s'agit du musée.