Raimond LECOURT (Le Havre, 1882 - ?, 1946)

Il rencontre l’Auvergne par le hasard d’un séjour chez son beau-frère, à Orcines. De là, il s’aventure jusque dans le Cantal et fait étape à Murol, où il saisit les paysages et les troupeaux - son thème de prédilection. Il se nommera d’ailleurs lui-même “peintre en vaches”.
Précises et d’une solide structure - grâce peut-être à une formation de jeunesse en architecture - ses toiles se distinguent surtout par leur coloris très lumineux et le charme de ses sujets paysans.

Robert LUTON (Reims, 1904 - Clermont-Ferrand, 1980)

Après son service militaire dans le génie, basé à Metz, il s'installe à Clermont-Ferrand en 1929, où il occupe un poste d'ingénieur à la Société Hydroélectrique d'Auvergne. C'est à ce moment-là qu'il commence à peindre avec Christian Bardet et Victor Charreton. Ainsi fait-il la rencontre du travail des peintres de Murol.
Il invente sa technique singulière du carton gratté.